La méditation guidée contre le stress

J’ai découvert la méditation guidée lorsque j’étais au plus bas et elle a transformé ma vie. Le burn-out pointait le bout de son nez et mon médecin tirait la sonnette d’alarme. Moi je n’avais rien vu venir…évidemment.

Elle décidait de m’arrêter pour 3 semaines de repos et me recommandait de rencontrer une psychologue qu’elle connaissait bien. Je l’ai fait à 3 reprises. Sa vision des choses et les outils qu’elle m’a donnés m’ont aidée à ne pas me laisser ensevelir par la situation (mon boss me harcelait par sms car il comptait sur mon retour imminent !). Elle me proposait d’avoir de l’empathie pour lui.

A la fin de la 3ème séance, elle me proposait une alternative à nos entrevues compte tenu de ma forte dépendance au mental et à ses principes ; la méditation. Bon, rien de très nouveau puisque mon psychiatre m’en avait déjà parlé. Quoi qu’il en soit je me suis lancée car je n’avais rien à perdre. Ah si quand même, 25 euros par séance, le prix d’une séance individuelle, mon principal blocage.

Je me rends à ma première séance et découvre Fabienne, une femme comme on en rencontre peu. Elle pratique la méditation de pleine conscience depuis 10 ans, à la suite d’une épreuve traumatisante grâce à laquelle elle s’est révélée. Elle en a tiré ses plus grandes forces en décidant de  ne pas s’apitoyer sur son sort. Au début, c’est un peu embarrassant de fermer les yeux en face d’une personne qu’on connaît à peine, assis en tailleur, face à face. Mais rapidement, la méditation guidée commence et sa voix posée m’apaise instantanément. Bien sûre, nous avions pris le temps d’échanger un minimum avant de commencer. Et très naturellement, elle m’apportait ses paroles justes et bienveillantes. Lorsque j’ai ré-ouvert les yeux (j’ai eu du mal à les ouvrir), j’ai ressenti de la détente comme après un massage en institut ! Dingue de créer soi-même cet effet puisque personne n’est intervenu si ce n’est ses paroles que j’ai pu entendre mais personne ne m’a touchée. Je me suis levée plus légère qu’à l’arrivée, ancrée au sol et plus sûre de moi. Incroyable ! Ce qui me motive le plus, c’est de savoir qu’en apprenant à méditer, je pourrai ensuite le faire toute seule et donc trouver un moyen rapide et efficace de ressentir ça à nouveau et de façon autonome, sans avoir besoin de quiconque. Je prends un nouveau rendez-vous.

Pour cette deuxième séance, je viens de recevoir l’appel de ma RH. Très difficile d’encaisser ses mots : « Tu ferais mieux de te reposer, on te propose une rupture conventionnelle », ça me donne l’effet d’une claque. Je suis paniquée. Je ne m’y attendais pas du tout. La machine à idées noires est lancée et tourne à toute allure. J’arrive en pleurs et Fabienne m’amène à me centrer sur ma richesse intérieure. Je visualise alors une belle couleur jaune en forme de boule qui brille à l’intérieur de ma poitrine. Elle me fait faire le tour de moi-même et me montre comment je suis capable de me calmer.

C’est un moment incroyable. Je sors de ma séance calme, apaisée, sereine. Le problème qui s’était imposé à moi n’en est plus un, il devient une expérience de vie, presqu’une opportunité. J’apprends à m’en servir plutôt que de le laisser m’abattre.

C’est là que tout a commencé, ma vision des événements de la vie a soudainement évolué et par conséquent ma vie aussi. C’est le début de ma transformation.

Pour aller plus loin : Éveiller sa spiritualité avec la méditation

1 commentaire sur “La méditation guidée contre le stress”

  1. Ping : Suis-je bipolaire? - Changer pour avancer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *